Chiot assis et en laisse qui regarde son maître
Education canine

Quelle méthode d’éducation canine choisir ?

Méthode « traditionnelle », « naturelle », clicker training, « positive et amicale »… Les appellations ne manquent pas quand il s’agit de qualifier les méthodes d’éducation canine. Mais en quoi sont-elles réellement différentes, et que valent-elles vraiment ?

La principe essentiel de toute méthode d'éducation canine : le conditionnement opérant

Quelle que soit la méthode, l’apprentissage de votre chien repose principalement sur le conditionnement opérant et la réponse qu’il va recevoir à chacun de ses comportements :

  • Si le chien adopte un comportement qui lui procure une réponse agréable, il va le reproduire plus souvent ou plus intensément (renforcement)

  • Si le chien adopte un comportement qui lui procure une réponse désagréable, le comportement va se reproduire moins souvent ou moins intensément (évitement)

  • Si le chien adopte un comportement qui lui procure une réponse neutre, le comportement va disparaître de son répertoire comportemental (extinction)

Toutes les méthodes sérieuses se basent sur le conditionnement opérant. Ce qui les distingue les unes des autres, c’est leur choix dans le type de réponses qui seront présentées au chien. Certaines vont punir à chaque comportement indésirable pour chercher l’évitement. D’autres vont concentrer leurs efforts sur le renforcement des « bons » comportements et chercher à ignorer les comportements non désirables pour provoquer leur extinction.

Les différentes méthodes d'éducation canine

L'éducation canine dite "traditionnelle"

Le nom de méthode traditionnelle est en général utilisé pour désigner les méthodes basées sur la théorie de la dominance et de la hiérarchie. Elle propose une approche très punitive de l’éducation canine, et utilise principalement les réponses désagréables sur les comportements non désirés.

Principalement employée par l’armée, beaucoup d’anciens militaires, profitant de leur expérience professionnelle, sont devenus « dresseurs de chiens » ou éducateurs canins. Ce type de méthode s’est rapidement imposé car les méthodes alternatives proposées étaient rares.

Il est assez facile de reconnaître un éducateur qui s’inspire de ce type de méthode. Un état d’esprit très rigide, des conseils éducatifs basés sur la dominance, des accessoires plus ou moins coercitifs (colliers à pointes, électriques, ou étrangleurs…) sont en général assez évocateurs.

Les progrès en sciences cognitives discréditent depuis de nombreuses années ces méthodes, mais beaucoup d’éducateurs canins les pratiquent encore. Elle sont souvent traumatisantes physiquement et moralement pour le chien, et très limitées en terme de résultats.

Chien avec collier étrangleur et halti

Les limites des méthodes dites « traditionnelles » :

  • peut causer des blessures aux chiens, et être la source de problèmes de comportements

  • la brutalité, les punitions à répétition et le manque de bienveillance brisent la complicité et la confiance de votre chien envers vous

  • les moments passés en séances d’éducation sont source de stress pour le chien, mais aussi pour le maître

  • à force d’être puni, votre chien va avoir tendance à appauvrir son répertoire comportemental, et « éteindre » d’autres comportements désirables

  • sous leurs apparences de chiens bien dressés, la plupart sont totalement soumis et résignés

  • nécessite un matériel qui peut s’avérer parfois onéreux et dangereux (colliers électriques, à pointes…)

  • la théorie de la dominance amène à se priver de beaucoup de plaisirs avec son chien (monter sur le canapé, le laisser poser sa patte sur vous…)

  • les erreurs faites par le maître dans l’apprentissage sont beaucoup plus compliquées à rattraper qu’en méthode positive

Les avantages des méthodes dites « traditionnelles » :

  • pour le « maître » il n’y en a aucun. Sur certains chiens les résultats semblent très rapides, mais en réalité ils sont peu durables dans le temps et obligent le maître à faire preuve de fermeté et de rigueur sur toute la durée de vie du chien.

  • Un avantage pour les éducateurs pratiquant cette méthode : il n’est pas rare qu’ils justifient l’absence de résultats en remettant en cause la fermeté et la place hiérarchique de leur client. En réalité cette méthode est simplement aussi peu efficace que l’éducateur qui la pratique et l’enseigne.

L'éducation canine par la méthode "naturelle"

La « méthode naturelle » a été mise en avant par Joseph Ortega au début des années quatre vingt. A l’aide de ses connaissances d’éthologue et de ses observations des loups sauvages, il s’est inspiré du comportement des loups adultes avec les louveteaux.

Le principe est de se passer des accessoires habituellement utilisés (laisses, colliers…), de récompenser le chien à chaque bon comportement (friandise, jouet…) et d’ignorer les comportements non désirés (extinction).

Cette méthode utilise beaucoup le principe de leurre avec une récompense, pour apprendre au chien un nouveau comportement (« là où va la tête va le corps »). Pour ceux qui ont peur de devoir se promener partout avec un kilo de saucisses dans les poches, rassurez-vous, la récompense est utilisée uniquement pendant la phase d’apprentissage.

En parallèle, le fait d’ignorer les « mauvais » comportements va obliger le chien à réfléchir pour trouver quels comportements déclenchent une récompense. Il est donc acteur à part entière de son éducation, et la mémorisation est beaucoup plus rapide et durable lorsqu’il trouve par lui même ce qu’il doit accomplir.

Loup debout sur un rocher

Les avantages des méthodes dites « naturelles » :

  • le chien ne limite pas son répertoire comportemental par peur de la punition

  • la relation homme-animal est préservée et améliorée jour après jour

  • le chien et le maître prennent plaisir à apprendre et s’entraîner

  • il n’y a aucune limite dans les apprentissages que l’on peut inculquer à son chien

  • les dépenses cognitives (réflexion du chien pour trouver la solution) le fatiguent beaucoup plus que de l’exercice physique, mais c’est de la bonne fatigue

  • les quelques erreurs que le maître fait pendant l’apprentissage n’ont que très peu d’impact

Les limites des méthodes dites « naturelles » :

  • demande un peu de connaissances en comportement canin et de savoir bien identifier les mécanismes de renforcement des comportements

  • impose de rester calme et cohérent aux yeux de son chien

  • difficile de se passer de laisse et de collier au début de l’apprentissage dans des environnements peu maîtrisables (ville, lieux à forte circulation routière, concentration importante d’autres chiens dans les parcs, présence d’enfants…)

Les méthodes d'éducation canine amicales et positives

Il est difficile de définir précisément ce type de méthodes car elles peuvent être assez différentes d’un éducateur à l’autre. Elles ont en revanche presque toujours le point commun d’éduquer le chien en utilisant principalement le renforcement positif (bon comportement = récompense) et parfois la punition négative (mauvais comportement = soustraction de la récompense).

Tout comme la méthode naturelle dont elle est assez proche, les méthodes amicales et positives sont toujours respectueuses du chien et ne recourent pas à la brutalité ou la confrontation.

Les avantages et les limites sont sensiblement les mêmes que pour la méthode naturelle.

L'éducation canine au clicker

Le « clicker training » est plus une technique associée à une méthode positive et amicale (ignorer les mauvais comportements, renforcer les bons), et ajoute un accessoire appelé le « clicker », petite boîte contenant une languette métallique qui produit un « click ».

L’ajout de cet accessoire va permettre de combiner le conditionnement classique avec le conditionnement opérant, et peut permettre d’accélérer l’apprentissage si la méthode est correctement effectuée.

Les avantages du clicker :

  • le clicker permet une grande précision pour récompenser un comportement

  • le click est un bruit toujours identique (contrairement aux mots, à la voix, qui peuvent laisser transparaître des émotions contre productives dans l’apprentissage : agacement, impatience, colère, peur…)

  • très discernable par le chien, même en environnement bruyant par exemple

  • le shaping (ou modelage), technique très utilisée en clicker training qui permet d’apprendre de nouveaux comportements à votre chien en un temps record

Les limites du clicker :

  • demande une parfaite synchronisation du maître entre le comportement du chien, le click et la récompense

  • plutôt adaptée à l’utilisation de récompenses alimentaires, plus difficile à mettre en place avec les récompenses de type jouets/caresses…

Les autres méthodes

Certains éducateurs canins n’hésitent pas à mettre en avant des méthodes plus ou moins « révolutionnaires », à l’aide de vidéos et des réseaux sociaux. Beaucoup d’entre elles ne sont qu’un argument commercial et ne se basent sur aucun cadre théorique. Il est donc primordial de bien s’informer et de faire appel à son bon sens avant de faire son choix.

Maintenant à vous de choisir !

En dehors des méthodes faisant appel à la brutalité qu’il faut éviter à tout prix, les autres méthodes sont toutes de bonnes méthodes.

Optez pour une méthode bienveillante, qui sera en accord avec vos valeurs et faites confiance à votre instinct et votre bon sens. N’oubliez pas que même pendant une séance avec un éducateur canin quel qu’il soit, vous êtes celui ou celle sur qui votre chien doit pouvoir compter. Si un éducateur fait preuve de brutalité envers votre compagnon, vous avez le droit et le devoir d’y mettre fin et de changer de professionnel.

Alors n’hésitez pas à vous renseigner autour de vous, auprès de vos amis, des refuges ou des associations de protection animale. Allez voir plusieurs professionnels, discutez avec eux, demandez à rester pour assister à un cours. La plupart des éducateurs canins proposent aussi une séance d’essai gratuite, profitez-en pour voir si votre chien et vous êtes à l’aise avec l’éducateur et sa méthode, et n’hésitez pas à aller voir un autre professionnel si cela ne vous convient pas.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *